Réaliser un audit concurrentiel complet en 10 étapes

Table des matières

Face à une concurrence accrue, il est plus indispensable que jamais d’adopter une démarche différenciante pour se démarquer. Mais pour se différencier, encore faut-il bien connaître ses concurrents et analyser leur positionnement ! C’est tout l’objet de l’audit concurrentiel. Il s’agit d’un examen méthodique et approfondi des concurrents clés dans votre secteur d’activité.

Concrètement, un audit concurrentiel va passer au crible la stratégie commerciale, marketing, de contenu, l’image de marque des principaux acteurs de votre marché. Le but ? Comprendre leurs forces et faiblesses pour mieux vous positionner. Cet audit stratégique vous permettra d’orienter finement vos propres actions pour vous démarquer de la concurrence et prendre l’avantage compétitif.

Dans cet article, découvrez étape par étape comment mener un audit concurrentiel complet. Suivez le guide du parfait espion industriel !

1. Sélectionner les principaux concurrents

Commencez par cibler quels acteurs vous allez passer au crible. Deux catégories sont à distinguer. Les concurrents directs et les concurrents indirects.

Les concurrents directs

Ce sont les acteurs qui proposent une offre très similaire ou identique à la vôtre sur le même créneau. Par exemple pour une plateforme de VTC, Uber et autres services de mise en relation de chauffeurs serait des concurrents directs.

Les concurrents directs

On parle ici de sociétés qui ne sont pas sur le même créneau mais sont susceptibles de capter votre cible en répondant au même besoin. Par exemple, pour un site de réservation de taxi, les VTC mais aussi les transports en commun peuvent être perçus comme des concurrents indirects.

Cibler les plus menaçants

Une fois listés, sélectionnez les 5 à 10 concurrents représentant la menace la plus importante pour prioriser votre audit. Inutile d’éplucher les 50 concurrents dans votre niche, concentrez-vous sur les leaders !

2. Auditer leur site web

Une fois vos principaux concurrents identifiés, place à l’audit de leur site web. Ce sera sans nul doute un des points importants de la communication de vos concurrents. Plusieurs aspects sont à examiner.

Analyse de l’UX et du design

Évaluez l’ergonomie du site et la facilité de navigation. Vérifiez aussi la qualité du design et l’image renvoyée. Un site vieillot d’un concurrent peut être un avantage compétitif pour vous si votre site est moderne.

Vérifier vitesse et référencement

Analysez des indicateurs techniques clés : vitesse de chargement, qualité du code, indexation par Google (nous avons déjà fait un article sur l’audit de site) … Si leur site est lent et mal référencé, vous avez une opportunité SEO.

Contenu proposé et ton éditorial

Examinez la quantité et la qualité des contenus. Le ton adopté (sérieux, humoristique…) vous en dira long sur leur positionnement.

Cette analyse globale de leur présence web vous donnera un bon aperçu de leurs forces et faiblesses digitales.

3. Analyser leur stratégie social media

Les réseaux sociaux numériques sont un canal incontournable aujourd’hui pour les marques. Examinez la stratégie de vos concurrents sur ces médias.

Réseaux sociaux utilisés

Quels sont les réseaux sociaux investis par le concurrent ? Certains réseaux peuvent révéler une cible particulière. Le concurrent est présent sur Instagram et TikTok, réseaux plébiscités par les millennials et Génération Z.

Ton et types de contenus

Quel type de publications font-ils ? Quel ton et quelle identité adoptent-ils ? Informatif, humoristique, promotionnel ? Par exemple il publie des vidéos humoristiques sur TikTok et met en avant ses produits de manière esthétique sur Instagram. UIl y a sans doute des raisons.

Engagement généré

Analysez la fréquence des publications, leur portée, le taux d’engagement. Comparez ces métriques à vos résultats. Par exemple ses publications sur TikTok dépassent les 100 000 vues, quand vos vidéos peinent à atteindre 10 000 vues sur YouTube. Il y a sans doute une piste à suivre.

Cette revue vous indiquera les forces et faiblesses de leur stratégie social media par rapport à la vôtre.

4. Étudier leur stratégie de contenu

Le contenu est un levier marketing clé aujourd’hui. Nous avons déjà eu l’occasion de vous en parler sur ce blog. Examinez celui de vos rivaux.

Formats de contenus employés

Publient-ils des articles de blog, livres blancs, podcasts ? Varient-ils les formats ou restent-ils basiques ? Regardez ce qui marche pour vous inspirer et cherchez des types de contenus que personne n’utilise pour trouver des opportunités.

Thématiques et mots clés visés

Quels sujets et requêtes ciblent-ils ? Sont-ils sur les mêmes thématiques que vous ou des angles différents ? Par exemple, des contenus très complets sur l’installation de panneaux solaires.

Distribution et promotion des contenus

Comment diffusent-ils leurs contenus ? En font ils la promotion sur leurs canaux, via du référencement payant ?

En analysant finement leur stratégie de contenu, vous identifierez des axes pour vous démarquer avec vos propres contenus.

5. Examiner leur politique marketing

Pour se différencier, il est clé d’analyser finement les stratégies marketing de vos concurrents :

Stratégie de prix/tarifs

Sont-ils sur une politique de prix bas, premium, ou se positionnent-ils en fonction de la valeur perçue ? Un concurrent haut de gamme pourrait vous laisser une place sur le créneau entrée de gamme.

Offres promotionnelles

Quel type d’offres proposent-ils ? Remises, ventes flash, bundle (stratégie où plusieurs produits ou services sont combinés et vendus ensemble sous forme de package), coupon de réduction … ? Vous pourrez vous en inspirer ou vous démarquer.

Services proposés

Proposent-ils des services annexes innovants qui font la différence ? Conciergerie, service client 5 étoiles … ? Vous pourrez, là encore, trouver des façons de vous démarquer ou encore de l’inspiration.

Cet examen marketing vous permettra d’ajuster intelligemment votre positionnement.

6. Analyser leur notoriété

L’image de marque et la notoriété sont des facteurs importants du succès. Ceux de vos rivaux sont donc des éléments clés à examiner.

Étude des avis consommateurs

Consultez les avis sur des sites comme Trustpilot. Sont-ils majoritairement positifs ? Négatifs ? Cela donnera des insights sur leur réputation. Par exemple Sur Trustpilot, le concurrent obtient une note de 8/10 avec une majorité d’avis positifs, ce qui traduit une forte satisfaction client.

Notation sur les comparateurs

Quelle note obtiennent-ils sur les comparateurs de votre secteur ? Cette notation reflète la satisfaction client. Par exemple sur le comparateur leader dans la banque en ligne, ce concurrent obtient la note de 4,2/5 d’après les avis utilisateurs.

Mentions dans la presse

Font-ils souvent parler d’eux dans la presse ? Des retombées presse positives renforcent l’image de marque. Ce concurrent a été cité dans plusieurs articles du Journal du Net comme étant une future licorne à succès. Sa notoriété en sera forcément améliorée.

Cet audit d’image vous aidera à positionner finement votre propre stratégie de marque.

7. Répertorier leurs partenariats stratégiques

Cartographiez les partenaires clés de vos concurrents pour comprendre leur écosystème. Et éventuellement pour vous inspirer d’eux.

Partenaires commerciaux et business

Répertoriez les partenariats business et commerciaux noués par vos concurrents. Par exemple, ce concurrent dans la mobilité urbaine a noué un partenariat avec la RATP pour déployer des stations de recharge dans le métro.

Influenceurs et ambassadeurs de la marque

Identifiez les influenceurs et célébrités ambassadrices de vos concurrents. Cette marque de cosmétiques collabore avec des influenceuses mode et beauté pour promouvoir ses nouveaux produits.

Sponsoring et événements

Repérez les événements et entités sponsorisés par vos concurrents. Cette banque sponsorise des tournois de golf et de tennis pour renforcer son image haut de gamme.

Collaborations et co-branding

Référencez les collaborations ponctuelles lancées par vos concurrents. Cette marque de luxe a lancé une collection en partenariat avec un créateur de renom.

8. Se renseigner sur leur entreprise

Pour compléter votre audit, réunissez des données clés sur l’entreprise concurrente.

Date de création, fondateurs

Cherchez quand l’entreprise concurrente a été créée et par qui, pour comprendre son héritage. Ce qui vous aidera à mieux comprendre votre concurrent et sa stratégie. Par exemple cette startup a été lancée en 2018 par 2 jeunes ingénieurs diplômés de Polytechnique.

Levées de fonds

Renseignez-vous sur les éventuelles levées de fonds réalisées. Ce qui vous permettra de mettre en parallèle ses finances et ses actions, c’est à dire à quoi elle les a employé. Par cette startup vient de lever 30 millions d’euros pour accélérer son développement.

Effectifs

Estimez le nombre d’employés du concurrent. Ce qui vous montrera le potentiel humain qu’elle possède. Cette licorne compte déjà plus de 800 salariés. Avec 800 personnes, on n’a pas le même potentiel qu’avec 15 !

Ces informations sur la société et ses moyens vous permettront de mieux appréhender leur stratégie et capacités.

9. Relever leurs points forts et axes d’amélioration

Vous venez de récolter une grosse masse d’informations. Il est désormais temps de dresser objectivement un bilan des forces et faiblesses observées chez vos concurrents.

Analyser leurs forces : leadership prix, livraison ultra-rapide, relation client…

Identifiez les domaines où vos concurrents excellent, pour comprendre les facteurs de leur succès. Tous les points forts qu’ils possèdent par rapport à vous. Ce qui pourra vous donner tout un tas de pistes d’optimisation. Par exemple ce concurrent se démarque par la rapidité de ses livraisons, clé dans l’e-commerce.

Identifier leurs faiblesses : site lent, service client défaillant, peu d’innovation…

Relevez les aspects sur lesquels vos rivaux sont moins performants. Ce qui vous ouvrira les portes opportunités. Par exemple ce site e-commerce pâtit d’un taux de rebond élevé dû à une expérience utilisateur perfectible. Si vous faites mieux qu’eux, vous gagnerez un avantage.

En dressant ce bilan objectif, vous pourrez mieux positionner votre proposition de valeur.

10. En tirer des enseignements pour se démarquer

Il est maintenant temps de tirer des conclusions de votre travail. Capitalisez sur votre audit concurrentiel pour orienter finement votre stratégie de différenciation.

Corriger leurs lacunes et éviter leurs erreurs

Évitez de reproduire leurs erreurs et tirez les leçons de leurs points faibles. Ne négligez pas l’expérience mobile si votre audit révèle une faiblesse de vos concurrents sur ce canal. Car en appuyant là où ils sont faibles, vous prendrez l’avantage et ouvrirez de nouvelles opportunités.

S’inspirer intelligemment de leurs bonnes pratiques

Soyez pragmatique et n’hésitez pas à vous inspirer intelligemment des tactiques qui marchent chez eux. Par exemple, adopter une communication régulière sur les réseaux sociaux.

Trouver votre angle différenciant par rapport à leur positionnement

Identifiez votre angle d’approche et vos éléments différenciant par rapport à leur positionnement. Par exemple si vos concurrents sont haut de gamme, misez sur un excellent rapport qualité-prix.

Cet audit doit vous aider à affiner votre stratégie pour sortir du lot face à vos concurrents.

Conclusion

En conclusion, l’audit concurrentiel est un exercice indispensable pour tout professionnel souhaitant orienter finement sa stratégie et se démarquer.

En étudiant méthodiquement vos principaux concurrents, vous allez pouvoir :

  • Identifier leurs forces et axes d’amélioration
  • Analyser leurs stratégies digitales et marketing
  • Comprendre les facteurs de leur succès ou écueils
  • En tirer des enseignements pour vous différencier

Gardez en tête que le but n’est pas de copier aveuglément vos concurrents, mais de comprendre ce qui marche ou non dans votre secteur.

Armé de ces insights, vous pourrez prendre les bonnes décisions stratégiques et donner plus d’impact à vos actions commerciales et marketing. Alors à vous de jouer pour mener à bien votre propre audit concurrentiel !

Pour en savoir plus sur les plans de communication digitale

,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.