Comment être intéressant vocalement ?

Photo d'une réunion de groupe
Spread the love

Après vous avoir abordé le thème des expressions physiques et vocabulaire puis de la voix et de la respiration, nous poursuivons  notre étude de l’expression orale en vous présentant quelques techniques oratoires à connaître.

Et si tout cela passait par la voix ?

Nous avons tous au moins une fois, dans notre vie, été captivé par une personne. Du charisme, une gestuelle, la liste des possibilités est longue. Il est même probable que la solution soit un mélange de tout cela.

Mais comment font ces personnes pour vous captiver ?

Les chanteurs et les acteurs, connaissent des techniques pour nous transmettre des émotions. Dans la communication digitale, nous sommes moins confrontés à ces situations de prise de parole en public. Mais il y a des situations qui peuvent rendre intéressant de connaitre ces techniques.

L’élocution : comment la travailler ?

Une bonne prononciation, cela se travaille. Votre mâchoire est constituée de nombreux muscles. Travaillés, ils vous assurent une élocution plus posée. Tout le monde connait « les chaussettes de l’archiduchesse sont sèches et archi sèches ». Mais il en existe d’autres qui, prononcés seulement cinq minutes par jour, même doucement, mais clairement, vous seront profitables :

  1. Je veux et exiges d’exquises excuses
  2. Panier, piano (répété plusieurs fois à la suite)
  3. Combien valent ces six saucissons ci ? Ces six saucissons ci valent six sous. Si ces six saucissons ci valent six sous, je veux ces six saucisses aussi.

Essayez : vous verrez, cela n’est pas facile, mais vous aidera à progresser.

Le quatrième mur

Dans une pièce il y a quatre murs. Un derrière vous, un de chaque côté, et un devant vous. C’est celui qui est devant vous que l’on nomme le quatrième mur. C’est à ce mur que vous devez parler pour être entendu. Mais attention !!! Le but n’est pas de lui casser les oreilles. Mais projeter sa voix sur ce mur vous obligera à prendre une position physique qui mettra en confiance vos interlocuteurs. Vous allez naturellement vous ouvrir.

La variation des volumes

Quoi de plus monotone qu’une voix sans variations ? Parfait pour endormir votre auditoire. Non, le but est de les emmener avec vous dans votre allocution et de partager vos idées. Donc varier l’intonation de votre voix en augmentant le volume ou le débit de votre voix à chaque passage important, comme à chaque transition, sera un moyen de capter l’attention de votre auditoire. Parlez de façon vive, mais faites des pauses.

Regardez les gens et non vos chaussures

Même si vous avez besoin de vos notes, pensez à lever la tête et à partager vos propos avec les personnes qui sont devant vous. Le plus horrible, pour votre auditoire, serait de vous voir regarder vos chaussures.Soyez généreux et partagez votre discours en regardant les gens dans les yeux ou en le quatrième mur si la salle est trop grande.

Pour aller plus loin, consultez nos autres articles de la rubrique communication

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.