Spread the love

La vie d’entrepreneur, ou d’entrepreneuse, est rythmée par de nouvelles rencontres, plus ou moins avisées, dans votre secteur d’activité. Hors il vous arrive fréquemment de devoir expliquer qui vous êtes et ce que vous faites à des gens qui n’y entendent rien.

 

Personnellement, j’évolue dans le digital et Google n’est étranger pour personne. Les métiers du digital touchent beaucoup de notions techniques et stratégiques inaccessibles encore à beaucoup de monde. Il arrive également, régulièrement, que ces personnes, totalement novices dans le web, aient besoin de mes services parce que le digital est un monde de business.

 

Il y a donc quelques notions de communication de base à garder dans un coin de votre tête, quand on travaille pour ou avec ces personnes. Votre vocabulaire doit être accessible et votre objectif doit être de captiver votre client en rendant internet et ses aspects techniques abordables. Parler clairement, avec des mots simples doit être votre ligne de conduite.

 

Pour exemple, on utilisera en premier des mots tels que : moteur de recherche et non « SERP ». On emploiera le terme visibilité et non « ranker », publicité sur internet au lieu d’ « adwords » ou « ads ». Même si, pour le client, il peut être intéressant d’introduire ces termes, afin qu’il ne soit pas perdu, quand il les croisera, que ce soit dans une conversation ou sur internet.

 

Si votre client a du mal à accéder à ce vocabulaire, gardez votre calme, ne marmonnez pas et surtout soyez attentif à ses réactions physiques. Ces réactions que beaucoup ont, sans savoir les contrôler. Le corps a son langage propre. Si la personne s’enfonce dans son siège en croisant les bras, c’est plutôt un signe de fermeture. Votre interlocuteur est moins disposé à entendre totalement le message que vous lui apportez. Au contraire, si votre interlocuteur a la cage thoracique orientée vers l’avant avec les bras ouvert, il est en position d’écoute.

 

Pensez que si vous êtes attentif aux réactions de votre interlocuteur, il peut être attentif au langage de votre corps. Portez donc une attention aux expressions de votre visage qui doit rester ouvert et attrayant. La majorité des gens, n’a pas conscience de l’importance des mouvements du corps et des expressions du visage sur les autres. Cependant, les êtres humains agissent souvent par mimétismes. Si vous êtes ouvert et avenant (attention pas trop familier non plus, ni déplacé), il y a de grande chance pour que votre interlocuteur le soit aussi. D’un autre côté, si pendant l’allocution de votre interlocuteur, vous avez un mouvement de recul et que vous croisez les bras, il est fort probable qu’il en fasse de même dans les minutes qui suivent.

 

Pour résumer, pour capter au mieux l’attention de votre auditoire quel que soit sa taille, vous devez avoir un vocabulaire adapté à la compréhension minimale. Avoir une posture ouverte. On ne fait pas de grimace, on ne croise pas les bras, on parle clairement pour être entendu. Gardez en tête que votre premier objectif est d’être compris

Comment capter son auditoire pour être compris – expressions physiques et vocabulaire

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.