Logo de la coopérative d'activité et d'emploi Kanopé
Spread the love

C’est parce que nos valeurs sont basées sur le partage, la solidarité, l’entre aide et la collaboration que nous avons décidé de créer notre agence de communication digitale au sein de la coopérative d’activité et d’emploi Kanopé. Parce que nous croyons en un monde ou les valeurs humaines seraient au centre de tout, nous avons pensé qu’une coopérative évoluant dans l’économie sociale et solidaire serait un endroit où nous évoluerions le mieux.

Le milieu dans lequel nous nous lançons, le digital, nous semble, à la base, être propice à ce genre de valeurs. D’ailleurs, une des méthodes de gestion de projet agile les plus populaires ne se nomme t’elle pas Scrum, anglicisme signifiant « mêlée » ? Qui a d’ailleurs donné son nom à la « mêlée numérique », bien connue dans le pourtour toulousain. Et en bons gersois culturellement élevés aux valeurs du rugby, nous ne pouvons manquer de faire remarquer que la mêlée est avant tout un effort collectif et solidaire et que l’adage dit « no scrum, no win » (pas de mêlée, pas de victoire).

Après avoir passé trois jours de séminaires dans les locaux de Kanopé à l’innoparc d’Auch, les 26, 27 et 28 septembre 2018, nous sommes persuadés que notre choix était le plus judicieux. Mais qu’est ce qu’une coopérative d’activité et d’emploi ? Bien que leur fonctionnement soit défini par la loi du 31 juillet 2014 relative à l’économie sociale et solidaire, elles existent depuis bien plus longtemps. Par exemple Kanopé a été créé en 2000 à L’Isle Jourdain, dans le Gers. Et s’appelait, alors, « Gers initiative ».

Les coopératives d’activité et d’emploi offrent les mêmes services que les couveuses d’entreprise : un cadre juridique, une gestion administrative et comptable et un accompagnement. Mais elles vont plus loin encore puisque ces structures permettent également à l’entrepreneur d’être … salarié. Pour un salaire, certes, dont le montant est déterminé par de son chiffre d’affaire et donc son activité. Mais elles permettent ainsi aux entrepreneurs de bénéficier de la même couverture sociale que tout autre salarié.

Kanopé permet également de se former à l’entreprenariat. Car être entrepreneur, c’est un métier, et cela ne s’invente pas. C’est dans ce cadre que, pendant ces trois jours, nous avons pu aborder, lors d’ateliers thématiques, la gestion, la communication et même du business model canvas, outil bien connu et bien utile pour penser et dresser un portrait de son modèle économique. C’est là un aspect non négligeable. Car se lancer seul possède le désavantage de se sentir isolé.

En plus de la formation, nous avons pu rencontrer une équipe dévouée, compétente et sympathique (merci Sandrine, Kristel, Cécile, Philippe et Matthieu pour ces ateliers et ces moments riches). Il nous semble important d’ avoir des regards extérieurs sur notre activité. Car nous sommes loin d’être omniscients et il est toujours positif, tout en mettant en place nos projets, de confronter nos actions à des tierces personnes.

Mais plus important, encore, ces quelques jours nous ont permis de rencontrer de jeunes entrepreneurs, comme nous, désireux de lancer leur propre activité. Rencontres au combien enrichissantes permettant de constater que, malgré nos secteurs d’activité divergeant, nos motivations sont souvent proches et nos problématiques communes. Et c’est là, pour nous, tout l’intérêt de la démarche Kanopé. Nous permettre de faire des rencontres, d’échanger et de partager sur nos expériences. Et aussi de mettre en place de possibles partenariats. Nous en sommes ressortis plus motivés encore.

Au sein de Kanopé nous allons avoir l’occasion de croiser d’autres professionnels du digital, avec qui nous allons pouvoir dialoguer, nous enrichir et, pourquoi pas, collaborer. Le web, après tout, a été créé sur des valeurs de partage et d’échange. Et même si quelques grandes entreprises, aujourd’hui, tentent de phagocyter cet univers, nous pensons fermement que c’est là la direction que doit conserver internet.

Alors, s’il est vrais que seuls nous sommes libres, n’oublions pas qu’ensemble nous sommes plus fort. Et pour tout cela, nous nous réjouissons d’avoir été accueillis au sein de Kanopé.

Seuls nous sommes plus libres, ensemble nous sommes plus forts

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.