Définition et intérêt d’un audit de site web

Votre site web est en place depuis un moment déjà. Mais ses performances ne sont plus au top ? Il est peut-être temps de lui faire passer un check-up complet !

Un audit de site web est un diagnostic approfondi permettant d’analyser de manière méthodique tous les aspects d’un site : technique, ergonomie, contenu, trafic, référencement, etc. C’est un peu comme une grande visite de contrôle chez le médecin, pour s’assurer que tout fonctionne bien et détecter d’éventuels points à améliorer. Mieux vaut prévenir que guérir !

Alors, prêt à endosser la blouse blanche et établir un bilan de santé complet de votre site web ? C’est parti pour un check-up complet !

Objectif : identifier les points d’amélioration

L’objectif principal d’un audit de site est simple : identifier objectivement tous les axes d’optimisation possible pour améliorer ses performances. En passant en revue tous les éléments (technique, parcours utilisateur, contenu, SEO…), vous allez pouvoir détecter les problèmes à résoudre en priorité. Fort de ce diagnostic, vous pourrez ensuite établir une feuille de route pour donner un coup de jeune à votre site et relancer sa croissance. Une démarche préventive indispensable !

1. Analyser techniquement le site

Commençons par un bilan de santé technique complet, pour s’assurer que les fondations de votre site sont solides. Plusieurs points clés sont à passer en revue.

Vérifier l’accessibilité et l’indexation

L’accessibilité d’un site est primordiale. Vérifiez que votre site est conforme aux normes d’accessibilité en vigueur (RGAA, WCAG…), afin qu’il soit utilisable par le plus grand nombre, y compris les personnes en situation de handicap.

Assurez-vous aussi que votre site est bien indexé par les moteurs de recherche, en tapant par exemple, la commande « site:monsite.com » sur Google. En résultat, Google vous listera toutes les listes de votre site qu’il a indexé. Vous pouvez également faire cette vérification via la Google Search Console. S’il n’est pas indexé, il y a un souci technique à régler.

Revoir l’architecture de l’information

L’architecture de l’information désigne l’organisation du contenu du site : rubriques, catégories, tags… Elle doit être cohérente pour faciliter la navigation. Les titres doivent être bien hiérarchisés avec les balises idoines. H1 pour le titre principal, des H2, des H3 à l’intérieur des H2 …

Faites le point sur votre arborescence actuelle, et vérifiez s’il y a des doublons ou des contenus qui seraient mieux structurés dans d’autres sections.

Tester vitesse de chargement

La vitesse de chargement des pages est un élément clé, avec un impact direct sur le rebond des visiteurs. Les rebonds sont les personnes qui ne consultent qu’une seule page de votre site avant de repartir. Pour mieux comprendre l’impact de la vitesse de chargement d’une page sur le rebond, dites vous que les internautes sont pressés. Ils ont l’habitude que les pages se chargent très rapidement. SI une page se charge trop lentement, ils risquent de s’en aller. Cette vitesse de chargement aura également un impact sur l’emprunte carbone de votre site.

Testez la vitesse de votre site avec des outils dédiés comme Google Page Speed Insights ou Pingdom. Si le score n’est pas optimal, des solutions existent : compression des images, minimisation du code, mise en cache… Votre webmaster saura quoi faire !

2. Évaluer l’expérience utilisateur

Passons maintenant au ressenti des utilisateurs lorsqu’ils visitent votre site. Un parcours semé d’embûches risque de les faire fuir !

Parcours utilisateur et points de friction

Mettez-vous dans la peau de vos visiteurs et testez les principaux parcours sur votre site (inscription, commande, contact…). Chronomètre en main, cherchez les points de friction. C’est à dire une étape ou à un aspect de l’expérience client qui crée des difficultés, des frustrations ou des obstacles pour les utilisateurs. Ce qui peut générer une diminution de la satisfaction client, une baisse des ventes, voire la perte de clients potentiels.

Par exemple, si trouver le catalogue produits nécessite 3 clics et une danse de la pluie, c’est clairement perfectible !

Ergonomie et design

Vérifiez que l’ergonomie et le design de votre site sont plaisants et modernes. Une interface datée ou complexe, et vos visiteurs risquent d’aller voir ailleurs.

Une petite cure de jouvence s’impose peut-être ? Dites bye bye aux gif animés qui clignotent et bonjour au flat design !

Contenus éditoriaux

Faites un état des lieux qualitatifs et quantitatifs des contenus. Sont-ils à jour, complets, bien rédigés ? Y a-t-il assez d’articles pour couvrir les requêtes des visiteurs ?

Sans contenu frais et engageant, impossible de fidéliser vos lecteurs. Le guide des meilleures adresses de pizzerias à New York datant de 1998 fait probablement tache.

3. Analyser le trafic et le comportement des visiteurs

Passons maintenant aux statistiques de fréquentation de votre site. Accrochez votre ceinture, on plonge dans les métriques !

Sources de trafic et profil des visiteurs

D’où viennent vos visiteurs ? Analysez quelles sont les principales sources de trafic (moteurs de recherche, réseaux sociaux, liens sponsorisés…). Ces données vous permettront d’optimiser vos sources d’acquisition.

Déterminez aussi le profil de vos visiteurs (new vs returning, pays, appareils…). Une meilleure connaissance de vos utilisateurs vous permettra d’une part d’évaluer si votre cible est bien atteinte mais également de savoir comment leur parler.

Par exemple, 70% de mamies bretonnes surfant sur un Blackberry, c’est bon à savoir !

Taux de rebond et de conversion

Le taux de rebond correspond au pourcentage de visiteurs qui quittent votre site après une seule page vue. Un taux élevé signifie que votre contenu ne les intéresse pas assez pour rester.

Quant au taux de conversion, il mesure vos objectifs atteints (ventes, inscriptions…). Optimisez ces taux pour transformer les visiteurs en clients conquis.

Parcours client et tunnel d’achat

Analysez où vos visiteurs vont sur votre site et les points d’abandon. Sur un site e-commerce, étudiez précisément le tunnel d’achat, du panier au paiement. Vous identifierez ainsi où vous perdez vos clients et pourrez rectifier le tir.

4. Auditer le référencement naturel

Le SEO consiste à optimiser la visibilité d’un site web sur les moteurs de recherche comme Google. Un élément clé pour générer du trafic qualifié. Passons votre site au crible d’un audit SEO.

Analyse sémantique et mots clés

Quelles sont les requêtes des internautes liées à votre activité ? Identifiez les mots clés pertinents grâce à des outils tels que Google Keyword Planner. Vous pourrez ainsi créer des contenus optimisés pour ces requêtes, afin d’améliorer votre référencement.

Benchmark concurrentiel SEO

Analysez le positionnement de vos concurrents sur les mots clés stratégiques liés à votre secteur d’activité. Cela vous permettra de savoir quels sites se placent devant vous dans les SERP. Et ainsi les raisons pour lesquelles leurs résultats sont meilleurs que les votre. Et ainsi d’identifier des axes d’amélioration.

Backlinks entrants et netlinking

Les backlinks sont les liens externes pointant vers votre site. Ils jouent un rôle majeur en SEO, en augmentant votre autorité aux yeux de Google.

Auditez la quantité et la qualité de vos backlinks actuels. Puis mettez en place une stratégie de netlinking pour les développer.

5. Apporter des améliorations

Vous avez désormais une vue d’ensemble des points forts et des axes d’optimisation de votre site. Place aux améliorations pour lui donner un nouveau souffle !

Corriger problèmes techniques

Si votre audit a révélé des problèmes techniques (site non indexé, temps de chargement lent…), commencez par les résoudre en priorité.

Par exemple, travaillez à la mise en conformité aux normes d’accessibilité et à l’optimisation des performances. Un site sain techniquement facilitera les améliorations futures.

Optimiser le parcours utilisateur

Simplifiez la navigation en réorganisant la structure du site et les menus si besoin. Corrigez les points de friction identifiés dans le parcours utilisateur.

Par exemple, si la page Contact est introuvable, créez des liens vers elle sur toutes les pages et dans le pied de page.

Améliorer l’ergonomie et le design pour une expérience utilisateur positive. Mettez en avant des calls-to-action (appels à l’action) pour encourager les actions souhaitées.

Renforcer la stratégie de contenu

Commencez par optimiser vos contenus existants. Les mettre à jour, les compléter et les améliorer. Puis produisez de nouveaux contenus de qualité répondant aux requêtes des utilisateurs. Créez des guides complets, des fiches produits détaillées, des témoignages clients…

Un contenu riche et engagent fidélisera votre audience et boostera votre référencement naturel.

Améliorer le référencement naturel

Suivez les recommandations de votre audit SEO. Optimisez vos pages pour les mots clés stratégiques. Obtenez des backlinks de qualité.

Ces actions amélioreront votre visibilité sur les moteurs de recherche, pour attirer plus de visiteurs qualifiés.

Conclusion

Vous voilà paré pour réaliser un audit de site web complet de A à Z !

En passant en revue tous les aspects techniques, éditoriaux et marketing, vous allez pouvoir détecter les forces et les faiblesses de votre site.

Armé de ce check-up détaillé, vous pourrez établir une feuille de route efficace pour redynamiser votre site. Corrigez en priorité les problèmes critiques. Puis mettez en place des actions d’optimisation à court et long terme.

Votre site retrouvera ainsi sa super forme ! Un audit de site approfondi est définitivement à réaliser régulièrement pour déceler les signes de fatigue et repartir du bon pied.

C’est un investissement indispensable avant toute refonte ou relance de site pour identifier les leviers clés. Alors n’hésitez plus et lancez dès maintenant le check-up de votre site ! Et si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à prendre contact avec nous. Nous serons ravis de pouvoir vous accompagner.

Pour en savoir plus sur les audit de site web

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.