Logo du département du Gers
Spread the love

Le conseil départemental du Gers peut fièrement mettre en avant dans son logo le sigle arobase (@), renvoyant à l’internet. En effet dans un article daté du 1° février 2018, le quotidien régional La Dépêche du Midi nous apprenait que dans le secteur du numérique « le Gers inspire les départements de France ». Cet article dévoilait que le département avait atteint les objectifs fixés par le président Emmanuel Macron avec trois ans et demi d’avance : desservir toute sa population avec un débit minimal de 8 Méga bits/s.

Ce n’était pourtant pas gagné il y a tout juste dix ans. A l’époque le département était un des mauvais élèves du web avec un des débits les plus bas de France. En 2011 la région Midi Pyrénées était celle qui comptait le plus de lignes internet avec un débit inférieur à 2 Mb/s. Et parmi les huit départements de cette région, ce petit département rural (moins de 200 000 habitants) était celui qui était le plus concerné par les bas débits.

Prenant conscience de l’apport en terme de retombées économiques que pouvait avoir le numérique pour son territoire, le Conseil Général 32 initia dès janvier 2012 une politique ambitieuse par l’adoption d’un Schéma Directeur d’Aménagement Numérique. Et il fut le premier département de sa région à le faire. En juillet 2013 était créé Gers Numérique, un syndicat mixte regroupant le conseil départemental du Gers (60 % du financement) et l’ensemble des communautés des communes du territoire (40 % du financement). Il était chargé de l’aménagement territorial du numérique du département et du déploiement des infrastructures nécessaires.

C’est 100 millions d’euros qui ont été investis depuis 2012 pour remplir ces objectifs. Dès 2017 l’ensemble du département bénéficiait de connexions avec un débit minimal de 8 Mb/s. Puis Gers Numérique était récompensé la même année lors des Trophées de l’Observatoire Régional de la Qualité des Services et des Infrastructures. L’objectif est désormais l’éligibilité de deux gersois sur trois à la fibre optique. Et les travaux ont déjà commencé aux quatre coins du département.

C’est donc tout naturellement que l’assemblée des départements de France décidait de consacrer un atelier dédié au numérique et au déploiement du très haut débit à Auch, préfecture gasconne. L’avance prise dans ce domaine doit maintenant servir tant à offrir de nouveaux outils aux services publics qu’à offrir un environnement favorable aux entreprises.

En savoir plus :

Le Gers, un département connecté

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.