La recherche sur le web
Spread the love

Trouver une recette de cuisine, chercher un artisan, se renseigner sur les films à l’affiche ou préparer vos futures vacances : vous vous êtes sans doute déjà servi d’un des nombreux moteurs de recherche. Peut être avez vous même trouvé cet article en faisant une recherche sur l’un d’entre eux. Ils existent depuis trente ans et sont devenus omniprésents dans la vie quotidienne de bien des internautes. Leur rôle ne se limitant plus à effectuer des recherches sur internet. Ils proposent bien d’autres services.Bing, Google, Qwant, Yandex ou Duck Duck Go, qui sont ils vraiment ? Nous débutons aujourd’hui une série d’articles sur ces outils devenus indispensables.

Google, la domination d’un mastodonte

Je me souviens d’une discutions avec une collègue de travail. Peut importe le sujet, toujours est il qu’elle en vint à me dire « je vais voir ce qu’en dit Gogol ». Gogol ? Je lui fis ressentir mon incompréhension. Alors, désignant sont écran d’ordinateur, elle me lança fièrement « Oui, Gogol, il sait tout ». Me penchant sur cet écran, je vois s’afficher six lettres s’inscrivant en mode multicolore : Google.

Nous étions, alors, au début des années 2000 et le moteur de recherche californien commençait à peine sa conquête du monde et était bien moins présent qu’aujourd’hui. Tout le monde, à l’époque, connaissait Lycos, et ses célèbres publicités télévisées (« va chercher mon Lycos »). Qui s’en souvient encore ?

Google est devenu omniprésent, utilisé pour prés de 93 % des recherches dans le monde loin devant ses premiers poursuivants, Yahoo ! (2,32%) et Bing (2,17%).

Qu’est que c’est qu’un moteur de recherche ?

Mais après tout, c’est quoi un moteur de recherche ? C’est un site web dédié à la recherche sur internet. Fournissez lui une requête, c’est à dire quelques mots clé, et il ira rechercher, pour vous, des résultats. A l’origine de simples adresses de sites internet, aujourd’hui ils sont capables de vous fournir également des images, des vidéos, des documents ou encore des actualités. Et tout cela en lien avec la requête que vous avez fait. Et, cerise sur le gâteau, leurs algorithmes, toujours de plus en plus performants, classent ces résultats par ordre de pertinence et de fiabilité. Pratique et rapide. En tout cas bien plus que d’écrire la longue chaîne de caractères que composent une adresse web.

Les moteurs de recherche, un enjeu pour les sites web

Les moteurs de recherche sont devenus un vrai enjeu stratégique de communication digitale aujourd’hui. C’est parfois 80 % du trafic d’un site internet (le nombre de personnes qui s’y rendent) qui est généré par eux. Et avant tout Google (qui représente, donc, 93 % de ces 80%). Imaginez que, demain, un site marchand soit enlevé de ses classements par Google (car des fois Google sanctionne ceux qui essaient de tricher avec ses algorithmes) : c’est potentiellement prés de 75 % de ses visiteurs (et donc, sans doute, de son chiffre d’affaire en ligne) qui risque de disparaître. Et de se diriger vers la concurrence. Ça peut faire très très mal. À l’inverse, ce même site, en progressant dans le classement de Google, voit son potentiel de visiteurs augmenter. Fortement parfois.

C’est les raisons pour lesquelles, aujourd’hui, les marques accordent un grand intérêt à ce que l’on nomme le « référencement ». Décomposé en deux : le référencement naturel, aussi appelé SEO et le référencement payant, aussi appelé SEA. Le premier se basera sur le contenu du site (et aussi sur la façon dont il a été conçu, d’où l’importance de penser son référencement dés la création du site) et le deuxième sur le budget que l’entreprise est prête à verser au moteur de recherche (le résultat sera présenté sous forme d’annonces).

Comment se repérer dans la jungle des moteurs de recherche ?

Google, nous l’avons dit, écrase tout. Cependant la firme californienne est très décriée à cause de sa politique sur les données personnelles. L’adage dit « si c’est gratuit, c’est vous le produit ». Et les moteurs de recherche sont des services gratuits, qui doivent donc trouver un moyen de se rémunérer. Pour ce faire, Google utilise les données qu’il récolte sur ses utilisateurs afin de les incorporer à des catégories qui serviront à des ciblages publicitaires. Mais nous y reviendrons.

De plus en plus de personnes cherchent donc des moteurs de recherche alternatifs, plus éthiques. Nous nous proposons, dans la suite de cette série, de dresser une liste non exhaustive de moteurs de recherche, afin de vous en expliquer les points forts, les points faibles et surtout leur fonctionnement.

Pour aller plus loin :

La jungle des moteurs de recherche

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.